BIZOU, l’origine bretonne de BIJOU

UnCoind’Atelier entre dans la blogosphère! Pour mon premier post, j’ai choisi de partager avec vous une découverte qui m’a surpris: Comme le verbe baragouiner, le mot bijou fait parti des très rares mots que le français a emprunté au breton.

BIJOU ou BIZOU?

Il semblerait que le terme bijou trouve son origine dans le mot celtique « Biz » qui signifie doigt et qui a donné Bizoù en breton. Le Bizou designe un anneau pour le doigt. Et pour remettre « Biz » dans son contexte, vous pouvez apprendre cette contine pour en Breton : Bizig bihanig, bizig bizoù, biz flourig, liperig yod ha boserig laou ! Tout petit doigt, petit doigt à anneau, doigt à caresse, lechouilleur de bouillie et petit boucher à poux ! 

Le mot bijou est donc réservé aux bagues ?

Si a l’origine le mot « Bijou » désignait un anneau, il a au cours du 16ème siècle remplacé le mot « joyau » pour l’ensemble des parures, colliers, bracelets. Au cours du 17ème siècle le mot bijoutier est apparu. Tout d’abord pour désigner celui qui aime les bijoux, puis prendre au cours du 18ème siècle le sens moderne du mot.

Que reste-t-il des joyaux ?

Avant de parler de sa disparition, on doit se rappeler le mot « Joyau » a, lui aussi, une belle histoire, puisqu’il est dérivé du latin jocus qui signifie joie. Aujourd’hui, si « joyau » est réservé à un emploi littéraire, on utilise encore couramment le mot « joaillerie ».

Quelle est la différence entre bijoutier et un joaillier ?

Le bijoutier est la personne dont le métier est de fabriquer et/ou vendre des bijoux. Le joaillier, lui, exerce l’art de mettre en valeur des pierres précieuses, des pierres fines des perles ou des minéraux divers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison gratuite

Quel que soit le montant

Satisfait ou remboursé 30 jours

Remboursement en 24h

Garantie internationale

Où que vous soyez

Paiement 100% sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa